Angles des trajectoires de sortie de route lors d’accidents de perte de contrôle en courbe

Thierry Brenac et Jean-Emmanuel Michel (IFSTTAR)

Les programmes d’investigation en profondeur sur les accidents de la circulation routière, comme l’Étude détaillée d’accidents (EDA) de l’IFSTTAR, permettent de conduire des recherches sur l’étiologie de tels événements. Mais ils apportent également des informations plus descriptives sur les phénomènes accidentels, concernant notamment la cinématique des véhicules dans les phases finales du déroulement des accidents. Ces informations descriptives peuvent avoir une utilité directe pour les aménageurs.

Photo EDA-IFSTTAR

Photo EDA-IFSTTAR

En particulier, la connaissance des angles sous lesquels les véhicules en perte de contrôle sortent de la chaussée peut être utile pour définir des stratégies et techniques de traitement des obstacles dans les abords des routes, ou de mise en place de glissières de sécurité, de façon à limiter la gravité de ces accidents. Dans le cadre de l’approfondissement de travaux antérieurs, nous avons étudié la distribution statistique des angles de sortie de chaussée dans les accidents de perte de contrôle en courbe, à partir de l’étude de 84 cas issus de l’EDA, survenus hors agglomération. Les résultats obtenus concernent la moyenne, l’écart-type et la forme de cette distribution, et distinguent les sorties de chaussée sur le côté droit, par rapport au sens de circulation initial du véhicule, et les sorties du côté gauche, qui se produisent en moyenne sous des angles plus importants. Pour la sortie finale de chaussée, les angles apparaissent distribués selon une loi normale (m = 16,95° ; s = 7,33°) pour les sorties à gauche, et selon une loi Gamma à deux paramètres pour les sorties à droite (m = 12,79° ; s = 7,39°).

Pour accéder à la communication complète :

Comm-breve-Brenac-et-Michel-2015-07